AGETIP-CAF
L'Agence d'Exécution des Travaux d'Intérêt Public en Centrafrique a été créée en vue de la mise en œuvre d'un Programme de Développement Municipal en République Centrafricaine.

Le Projet de Sécurisation de l’Aéroport International Bangui M’poko (PSAIBM), sur financement de l’Agence Française de Développement et (AFD) et de la Banque de Développement des Etats d’Afrique Centrale (BDEAC)  vise à adapter la plateforme aéroportuaire de Bangui M’poko aux normes de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) afin que l’Aéroport puisse continuer de jouer son rôle dans le désenclavement du pays. Parmi les principaux objectifs de poursuivis par ce financement, figure la construction de la clôture de l’Aéroport International Bangui M’poko dont l’absence constitue une carence de la plateforme aéroportuaire, au niveau de la sécurité du transport aérien et de la sûreté de la navigation aérienne internationale.

Objectifs général du projet:

Adapter la plateforme aéroportuaire de Bangui M’Poko aux normes de l’aviation civile internationale, afin que l’aéroport continue de jouer son rôle dans le désenclavement du pays.

Le projet doit permettre :

-       La mise aux normes internationales de sûreté et de sécurité, conformément aux recommandations de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) ;

-       L’amélioration des conditions d’exploitation et de confort de l’aérogare passager.

Objectifs spécifiques du projet :

-       Réalisation de clôture sur les limites de la plateforme aéroportuaire ;

-       Acquisition d’équipements de production d’énergie électrique (groupe électrogène) et d’aide à la navigation aérienne (balisage lumineux, …)

Les résultats attendus :

-       Permettre à l'’aéroport de Bangui de maintenir son accréditation sécuritaire ;

-   Permettre à la république centrafricaine de disposer d’une desserte aérienne directement interconnectée avec le réseau de transport aérien mondial ;

-      A terme  les occupants traditionnels impactés par le projet et populations de déplacés internes de l’aéroport devront quitter la zone aéroportuaire.

 

Intervenants Rôle/Mission Commentaires / observations
01 La Cellule de Coordination, de Gestion et de Supervision du Projet rattachée au Ministère des Transports et de l’Aviation Civile (Maître d’Ouvrage). Elabore, coordonne, et d’approuve les documents inhérents à la mise en œuvre du projet. La cellule de Coordination, de gestion et de supervision du projet mise en place en juin 2014 (date de signature de la convention de Maîtrise d’Ouvrage Déléguée) n’a jamais été opérationnelle.
02 ASECNA  Maître d’Ouvrage Délégué (MOD) en matière de définition et de la mise en œuvre du Projet. La Convention du Maîtrise d’Ouvrage Déléguée (CMOD) a été entérinée le  07 novembre 2014.
03 AGETIP CAF : Mandataire de Délégation pour la mission d’assistance technique à la passation des marchés et au suivi de la mise en œuvre du Plan d’Action de Réinstallation La Convention du Mandat de Délégation (CMAD) a été signée le  07 novembre 2014.
04 EGIS AVIA

Maître d’œuvre

Chargé de l’étude, supervision et contrôle des travaux

A réalisé les études APS, APD et le Dossier de Consultation des Entreprises pour les travaux de la clôture

 

Financement / Budget du projet

Le projet est financé pour un montant maximum de 7.878.369 Euros équivalent de  5.167.871.000 F CFA, sous forme de deux subventions et d’une contrepartie de l’Etat :

   l’AFD : 3 millions d’Euros ;

   la BDEAC : 3 milliards de francs CFA, soit : 4.573.471 Euros et ;

   le Gouvernement centrafricain : 200 millions de francs CFA, soit : 304.898 Euros.

Actualités

Le site est de nouveau en ligne vous aurez bientôt de nouvelles publications. A bientôt

Contact

  • Adresse: Terminal Nord 82,rue de Flandre.
  • Tel: (+236) 21 61 82 95
  • Fax: (+236) 21 61 51 77
  • Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Website: http://www.agetip-caf.org

Liens Externes

A Propos de Nous

L'Agence d'Exécution des Travaux d'Intérêt Public en Centrafrique (AGETIP CAF) de son ancienne appellation ATRACOM a été créée en février 1994 par la volonté du Gouvernement Centrafricain et de la Banque Mondiale, en vue de la mise en œuvre d'un Programme de Développement Municipal en République Centrafricaine.